République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère du Travail de l'Emploi et de la SécuritéSociale

ⴰⵖⵍⵉⴼⵓⵎⴰⵃⵉⵍⵓⵙⵡⵓⵔⵉⵜⴻⵖⵍⵉⵙⵜⵜⵉⵎⴻⵜⵜⵉⵜ

 

Organisme de Prévention des Risque Professionnels dans

les Activités du Bâtiment, Travaux publics et de l'Hydraulique

ⴰⴳⵎⴰⵏⵓⵀⴻⵣⵣⴻⴱⵙⴻⴳⵢⵉⵎⵉⵀⴰⵏⵉⵙⵓⴷⴰⵔⴷⴻⴳⵢⵉⵔⵎⴰⴷⵓⵣⴰⴷⴰⵖⵢⵉⵎⴰⵀⵉⵍⴻⵏⵉⵣⵓⵢⴰⵢⵢⵉⵎⴻⵙⵡ

 

 

 

 

La digitalisation pour une meilleure prestation

La modernisation de l’entreprise passe par la numérisation qui constitue une avancée dans le monde du travail ; elle ouvre la voie à de nouvelles possibilités d’automatisation et favorise l’avènement de nouvelles formes de travail.

 

Aujourd’hui notre secteur est confronté   à de nouveaux défis dans les domaines du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, et plus particulièrement dans le domaine de la modernisation et de la rénovation des mécanismes de gestion de la transition numérique.

Les diverses opérations engagées par l’OPREBATPH reflètent parfaitement l’adaptation de l’entreprise à la modernisation des mécanismes de gestion, à travers des outils tels que la prévention assistée par ordinateur (PAO) et la télé déclaration des avis sur ouverture de chantier (AOC), les boites mails professionnelles, le site web, les réseaux sociaux et la vision conférence, Ces outils permettent une amélioration de la la communication interne et externe, et le suivi en temps réel de la réalisation des visites régulières des lieux de travail, la création d’une base de données nationale et éventuellement une cartographie des risques prédominants.

Une telle démarche permettra dans un futur de réduire les supports papier utilisés dont le volume dépasse 123 000 exemplaires néants. Et d’améliorer la qualité des prestations dispensées aux entreprises du BTPH dans le domaine de la prévention des risques professionnels.

Les applications mobiles dans le secteur de la construction et du BTPH répondent donc à des besoins multiples et même complexes ; elles se multiplient avec le développement de projets de construction sur plusieurs sites pour lesquels les capacités de mobilité et de coordination sont circulaires comme c’est le cas dans de nombreux secteurs d’activités. Le secteur du BTP ne pouvait rester en marge d’une telle mutation numérique.

Main Menu