الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة العمـل والتشغيل والضمـان الاجتماعي
ⴰⵖⵍⵉⴼ ⵏ ⵓⵎⴰⵃⵉⵍ ⴷ ⵓⵙⵡⵓⵔⵉ ⴷ ⵜⴻⵖⵍⵉⵙⵜ ⵜⵉⵎⴻⵜⵜⵉⵜ
هيئة الوقاية من الأخطار المهنية في نشاطات البناء والأشغال العمومية والري
ⴰⴳⵎⴰⵏ ⵏ ⵓⵀⴻⵣⵣⴻⴱ ⵙⴻⴳ ⵢⵉⵎⵉⵀⴰⵏ ⵉⵙⵓⴷⴰⵔ ⴷⴻⴳ ⵢⵉⵔⵎⴰⴷ ⵏ ⵓⵣⴰⴷⴰⵖ ⴷ ⵢⵉⵎⴰⵀⵉⵍⴻⵏ ⵉⵣⵓⵢⴰⵢ ⴷ ⵢⵉⵎⴻⵙⵡ

Les échelles portables

Les échelles portables sont des équipements de travail pratiques, généralement à portée de main et faciles à poser,ce sont des outils exclusivement utilisés pour accéder à un niveau supérieur à défaut d’escalier ou d’échelle fixe ; c’est avant tout un moyen d’accès. Ce n’est qu’occasionnellement que les échelles portables, escabeaux et marchepieds peuvent être utilisées comme poste de travail. Dans tous les cas, des mesures particulières de sécurité doivent être prises :

-L’échelle doit reposer sur des supports stables et résistants,

-Les échelons ou marches doivent être horizontaux.

-Pour ne pas qu’elle glisse ou bascule, l’échelle est soit fixée dans la partie supérieure ou inférieure de ses montants, soit maintenue en place au moyen de tout dispositif antidérapant.    

  

CE QUE LA REGLEMENTATION ALGERIENNE DIT SUR LES ECHELLES

L’utilisation des escabeaux, échelles, planchers et échafaudages doit répondre aux normes de sécurité définies par la réglementation en vigueur notamment, le décret exécutif n°91-05 du 19 janvier 1991 relatif aux prescriptions générales de protection applicables en matière d’hygiène et de sécurité en milieu de travail comme suit :

Art.36.- les échelles doivent être de construction solide et offrir toutes les garanties de sécurité quant à leur utilisation.

Les échelles doivent être rigides et solidement fixés aux montants. Le transport sur échelle d’objet d’un poids supérieur à 50 kg ou d’objets volumineux ou encombrants est interdit.

Ainsi que le décret exécutif n°05-12 du 08 janvier 2005 relatif aux prescriptions particulières d’hygiène et de sécurité applicables aux secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique qui indique dans son chapitre n°06 relatif aux mesures de protection collective, article 22 : «seront construits, assemblés et aménagés, selon le cas, de manière à garantir une sécurité maximale d’utilisation : des échafaudages, échelles, plates-formes, passerelles et escaliers, …etc.».

Les risques liés à l’utilisation des échelles

  • Risques liés au transport et à la manutention (coincement de doigts, troubles musculo-squelettiques…) ;
  • Risque de chutes dues à une stabilisation insuffisante de l’équipement (glissement…) ;
  • Risque de chutes dues au mauvais état du matériel (rupture d’échelon…) ;
  • Risque de chutes suite à un déséquilibre (transport d’une charge…)
  • Les stabilisateurs d’échelle empêchent de glisser vers l’extérieur en agrandissant la base de l’échelle et réduisant de manière significative la probabilité de dérapage latéral en haut.  Fixées facilement et rapidement avec des sangles à cliquet hautement résistantes, les béquilles indépendantes se placent simplement autour des montants de l’échelle.  Elles peuvent être fixées à une hauteur quelconque pour compenser un sol en pente et permettre de se passer d’une stabilisation par une deuxième personne.
  • Enfin, le dispositif d’écartement d’échelle a la forme d’un grand « V » et permet donc à l’échelle de reposer de part et d’autre de gouttières verticales ou d’un angle de bâtiment.  Le haut de l’échelle est maintenu à 330 mm du mur, ce qui est pratique lors d’un travail sous un avant-toit.

Main Menu