وزارة العمـل والتشغيل والضمـان الاجتماعي
ⴰⵖⵍⵉⴼ ⵏ ⵓⵎⴰⵃⵉⵍ ⴷ ⵓⵙⵡⵓⵔⵉ ⴷ ⵜⴻⵖⵍⵉⵙⵜ ⵜⵉⵎⴻⵜⵜⵉⵜ
هيئة الوقاية من الأخطار المهنية في نشاطات البناء والأشغال العمومية والري
ⴰⴳⵎⴰⵏ ⵏ ⵓⵀⴻⵣⵣⴻⴱ ⵙⴻⴳ ⵢⵉⵎⵉⵀⴰⵏ ⵉⵙⵓⴷⴰⵔ ⴷⴻⴳ ⵢⵉⵔⵎⴰⴷ ⵏ ⵓⵣⴰⴷⴰⵖ ⴷ ⵢⵉⵎⴰⵀⵉⵍⴻⵏ ⵉⵣⵓⵢⴰⵢ ⴷ ⵢⵉⵎⴻⵙⵡ

Les nuisances sonores sur les chantiers

Les chantiers sont des lieux de travail temporaires, dispersés dans l’espace et où les activités qui s’y développent sont très diversifiées, complexes et souvent dangereuses et où les conditions de travail sont difficiles à maîtriser.

Les nuisances potentielles sont nombreuses aussi bien pour les travailleurs eux même que pour les riverains du chantier telles que la production de poussières, rejets de déchets et de gravats, d’effluents liquides, circulation d’engins de travaux publics et de camions avec des vibrations, beaucoup de bruit etc….

1-   Principales sources de bruit sur un chantier

La plupart des chantiers concernent la réalisation de travaux de bâtiments, de travaux publics ou d’hydraulique. Ils peuvent être totalement en extérieur, comme dans le cas de la construction d’un barrage, d’une route, se dérouler à l’intérieur d’un bâtiment ou être mixtes.       

 

Parmi les équipements les plus bruyants sur un chantier, on peut citer : 

  • Les outils pneumatiques : compresseurs, marteaux piqueurs, vibreurs à béton
  • Les équipements à percussion : martelage, machines de battage de palplanches et de pieux, foreuses à percussion, pistolets à goujons
  • Les scies de tronçonnage à parpaing et à béton et les meuleuses,
  • Les engins de chantier (camions, pelleteuses),
  • Les explosifs.

2-   Les Risques et les conséquences possibles  du bruit sur un chantier

Quelques exemples permettent de comprendre l’étendue des conséquences possibles.

  • La surdité professionnelle sur les chantiers du BTPH

La surdité se caractérise par un déficit auditif temporaire ou définitif, mais peut être également accompagnée d’autres troubles comme les acouphènes, vertiges, otalgies…
La surdité professionnelle est très fréquente, puisqu’elle se classe dans les premiers rangs des maladies professionnelles.
La surdité professionnelle peut être consécutive à une exposition sur le lieu de travail à des bruits traumatiques entrainant une surdité brutale ou bien à une exposition chronique à des niveaux sonores lésionnels répétés, mais peut aussi être induite ou aggravée par des produits chimiques toxiques, des agents biologiques etc... 

De façon générale, les conséquences du bruit  sur un chantier  peuvent être multiples :

  • exposition trop forte des travailleurs  à  leurs postes de travail respectifs
  • exposition aux bruits et vibrations des travailleurs  de l’entreprise
  • exposition des voisins (particuliers, entreprises, …) à des gênes importantes
  • plaintes du voisinage


 

Main Menu